La Côte d’Ivoire semble avoir tout pour elle. Une multitude de paysages, une diversité culturelle et ethnique en font une destination rêvée pour un séjour de découverte et de détente où le dépaysement est total.

Indépendante depuis 1960, la Côte d’Ivoire est un État d’Afrique occidentale d’une superficie de 322 463 km² entouré du golfe de Guinée, Libéria, Guinée, Mali, Burkina et Ghana. Divisée en dix-neuf régions (les Lagunes, le Sud-Comoé, l’Agnéby, le Haut-Sassandra, les Savanes, la Vallée du Bandama, le N’zi-Comoé, le Moyen-Comoé, les Montagnes, les Lacs, le Zanzan, le Bas-Sassandra, le Worodougou, le Denguélé, le Sud-Bandama, la Marahoué, le Fromager, le Moyen-Cavally et le Bafing), la Côte d’Ivoire est riche de plus de 8000 villages habités par différentes ethnies, une cinquantaine, que sont les Sénoufo, les Malinké , les Baoulé, les Dan, les Bété, les Agni et bien d’autres. La Côte d’Ivoire est donc un pays synonyme de diversités et de richesses.

En voyage en Côte d’Ivoire vous découvrirez un paysage à couper le souffle. Essentiellement composée de savanes et de forêts équatoriales, elle possède aussi de magnifiques lagunes, collines et plantations de palmiers, de citronniers, de goyaviers, de bananiers, de caféiers… La mer est aussi un élément important. Vous trouverez sur le littoral de nombreuses plages de sable fin propices au farniente et aux sports nautiques.

L’eau sous toutes ses formes est d’ailleurs présente dans le pays qui compte quatre fleuves (Comoé, Bandama, Sassandra, Cavally) et une multitude de rivières. De charmants villages abritant des maisons en brique ponctuent ces paysages. Tout autour se trouvent des champs où s’épanouissent des arbres fruitiers (papayer, manguier et bananier).

La Côte d’Ivoire bénéficie de plusieurs types de climats du fait de sa superficie imposante. Ainsi le nord jouit d’un climat assez tropical (avec une saison des pluies s’étendant de mai à novembre) alors que le sud est plutôt équatorial donc humide.

Pour votre séjour en Côte d’Ivoire accordez votre calendrier suivant la région où vous vous rendez. Si vous vous rendez vers le littoral mieux vaut attendre la saison sèche allant du mois de décembre au mois d’avril. A l’intérieur des terres, la période la plus favorable court d’octobre à février.